Περιεχόμενα
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
PRESENTATION LIVRE : ANDREANI ELIOFOTOU
le 15/12/2016 10:37:50

Parution du livre Fabrications d’Andréani Eliofotou
Έκδοση του βιβλίου Fabrications της Ανδρεανής Ηλιοφώτου


Les Editions Variations ont le plaisir d’annoncer la parution du livre Fabrications de l’auteure chypriote Andréani Eliofotou. Il s’agit de la traduction française de son recueil de nouvelles paru en 2001en Grèce et intitulé Κατασκευές.

Ο εκδοτικός οίκος Editions Variations ανακοινώνει την έκδοση και κυκλοφορία της γαλλικής έκδοσης του βιβλίου διηγημάτων της Κύπριας συγγραφέως Ανδρεανής Ηλιοφώτου, Fabrications. Το βιβλίο εκδόθηκε για πρώτη φορά το 2001 στην Ελλάδα (Εκδόσεις ΙΩΛΚΟΣ) με τίτλο Κατασκευές.

Le livre « Fabrications » d'Andréani Eliofotou est composé de deux parties invisibles, comportant chacune une série de huit nouvelles. La première partie, qui va du début jusqu’à la nouvelle « Antigone au quotidien » comporte huit nouvelles écrites avant les événements de 1974, tandis que la seconde partie commence avec la nouvelle « Rue de la mort » jusqu'à la fin et a été composée après la tragédie de 1974 qui a secoué son île natale. Le titre du livre est aussi celui de la dernière nouvelle située à la fin de la seconde partie. Ce qui explique la raison d'un tel choix.
La démarche d'Andréani Eliofotou est celle d'une femme intellectuelle rebelle qui veut comprendre la société dans laquelle elle vit, qui s'interroge, s'insurge contre une société dont les individus s'adonnent à des occupations frivoles. Qui ont perdu leur âme. Vient alors la solitude, l'impossibilité de communication, l’aliénation, dans une société « sans esprit » qui conduisent vers une fuite hors du monde réel.
Tour à tour elle cherche la vérité de sa perception. Persuadée qu'il y a une vérité des choses, elle cherche le sens de la vie. Pour y parvenir elle détient deux bases solides qu'elle manie avec dextérité : la première est celle de sa connaissance hellénique de l'antiquité et la seconde est celle de sa connaissance chrétienne.
A travers ses personnages, elle exprime ses propres angoisses métaphysiques et ses « credos » personnels. Elle se livre dans un effort de démystification et démythification de l'âme humaine. Pour cela elle emprunte les dédales de l'âme et conduit le lecteur dans les profondeurs insondables de l'existence à la recherche de valeurs perdues et de la rédemption de son âme.
La mort, thème universel, aboutissement final de tous les humains, et l'immortalité de l'âme, occupent une grande place dans son œuvre. Inspirée des théories des philosophes de l'antiquité hellénique, elle prépare le lecteur à accepter la finalité de la vie. Ainsi armée, elle n'a pas peur de la fin. Courageuse et avec beaucoup d'esprit philosophique, elle transforme les ténèbres en une impasse qui mène aux profondeurs insondables de l'âme.
La seconde partie est consacrée aux événements historiques de l'invasion qui ont frappé l'île de Chypre en 1974. Ici elle dépeint le paysage à travers son propre vécu et celui de son entourage. Tout en exposant les difficultés, les exaltations des événements de cette période, et ses préoccupations personnelles.
L'avenir incertain, le doute et la crainte s'installent. Cependant elle ne désespère pas. Au fond d'elle-même, elle garde de l'espoir pour que « Cypris » retrouve son unité d'antan. A travers ses récits, elle traite de questions telles que l'indolence, la négligence, le manque de jugement et l'injustice, considérés comme des fléaux bien plus graves que les invasions barbares et qui érodent de la pire façon la vie de Chypre aujourd'hui. Elle dénonce l'irresponsabilité de la classe dirigeante dans ces trois aspects : moral, économique et esthétique. L’égoïsme et la conciliation ne sont pas en reste.
Mais si son propos est fluide, en revanche sa relation avec l'art littéraire est conflictuelle, elle y trouve un refuge, une rédemption et à la fois une futilité. Sa plume est porteuse de messages pour changer la vie. De manière élégante et avec beaucoup d'humour et de brio, elle se moque de personnages fabriqués de toutes pièces dans un monde d’émotions fabriquées et d’événements culturels où rares sont ceux qui se remettent en question et font leur introspection.
Andréani Eliofotou est une figure singulière des Lettres et de la Culture Chypriotes. Elle se remet sans cesse en question, elle s'interroge à travers son œuvre et ressent qu'elle vit abandonnée dans un océan de solitude valable à la fois pour les grecs et l'Homme en général, qui semble avancer dans la vie et dans le monde seul et dépourvu de présence divine.

Angela Mikallou-Jourdan, Enseignante et traductrice
Lauréate de l'Académie Internationale Arts Sciences Lettres
Médaille de Vermeil 2013

Το βιβλίο Κατασκευές της Ανδρεανής Ηλιοφώτου αποτελείται από δυο μέρη, με οκτώ νουβέλες το καθένα. Οι νουβέλες του πρώτου μέρους γράφτηκαν πριν την τουρκική εισβολή του 1974 και αυτές του δευτέρου μετά την τραγωδία.
Η προσέγγιση της συγγραφέως στοχεύει στην κατανόηση της κοινωνίας στην οποία ζει. Μέσα από τους χαρακτήρες της εκφράζει τις δικές της μεταφυσικές αγωνίες και τα πιστεύω της. Καταβάλλει προσπάθεια απομυθοποίησης της ανθρώπινης ψυχής. Για να φτάσει σε αυτό το στόχο, ακολουθεί το δαίδαλο της ανθρώπινης ψυχής και οδηγεί τον αναγνώστη στα ανεξερεύνητα βάθη της ύπαρξης, προσπαθώντας να βρει τις χαμένες αξίες.
Tο δεύτερο μέρος είναι αφιερωμένο στα γεγονότα του 1974 δηλαδή την τουρκική εισβολή στην Κύπρο. Σε αυτό το μέρος, η Ανδρεανή Ηλιοφώτου κάνει τις περιγραφές μέσα από το προσωπικό της βίωμα και τα βιώματα των ανθρώπων του περίγυρου της. Εκφράζει τις αγωνίες και ανησυχίες της. Μέσα από τις αφηγήσεις αναλύει θέματα που άπτονται της κοινωνίας και καταγγέλλει την ανευθυνότητα της άρχουσας τάξης σε τρεις τομείς : ηθικό, οικονομικό και αισθητικό.

Σύντομη απόδοση της παρουσίασης στα ελληνικά : Χαράλαμπος Πετεινός

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko