Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
CONCERT : COMMUNAUTE GRECQUE des ALPES-MARITIMES
le 17/5/2017 15:49:00

NICE Concert "Lune de papier" Autour de Manos Hadjidakis le 27 mai

COMMUNAUTE GRECQUE des ALPES-MARITIMES



Clair de lune, 1 rue Aurore , 06000 Nice
Tél : 04 97 07 06 50
Fax : 04 93 84 23 31
E-mail : catherine.hadjopoulou@wanadoo.fr
Site : www.cgdam.org
Présidente - Πρόεδρος : Mme Catherine HADJOPOULOU


La Communauté grecque des Alpes Maritimes

a le plaisir de vous inviter à une manifestation musicale
Sur le thème:

« Lune de papier »
Autour de Manos Hadjidakis

Présentée par le groupe Amoros

Samedi 27 mai 2017 à 17h00

Participation aux frais :
5€ et 3€ pour les membres
Auditorium Espace des Associations Garibald12 ter Place Garibaldi 06000 Nice
Manos Hadjidakis est né le 23 octobre 1925 à Xanthi, au nord de la Grèce, d’un père avocat originaire de Crète et d’une mère née dans le nord-est de la Turquie. Les difficultés relationnelles qui existent entre ses parents sont certainement douloureuses mais apportent également à Hadjidakis la « matière » principale de sa sensibilité poétique.
Il commence l’apprentissage du piano à l’âge de quatre ans. Age précoce auquel il fait d’ailleurs ses premières expériences de composition. Par la suite, il pratique également le violon et l’accordéon et suit un formation musicale classique.

En 1932, quand ses parents divorcent, Hadjidakis s’installe à Athènes avec sa mère et sa sœur, Miranda. Il commence là-bas, quelques années plus tard, des études de philosophie parallèlement à sa formation musicale.

En 1938, son père trouve la mort dans un accident d’avion. Le début de la Seconde Guerre Mondiale, quelques mois plus tard, s’ajoutant à ce drame, plonge la famille de Hadjidakis dans une situation financière extrêmement fragile.
Manos va alors accepter toutes sortes de petits boulots pour gagner sa vie.

Théâtre

À tout juste 18 ans, Manos Hadjidakis compose la musique de la pièce de Alexis Solomos « The Last White Crow » créée au Théâtre d’Art. Cette institution athénienne spécialisée dans le théâtre contemporain est dirigée par le metteur en scène Karolos Koun.
Une collaboration artistique de 15 ans suit cette première création. Hadjidakis écrit notamment la musique pour des productions de pièces telles que « La ménagerie de verre », « Un tramway nommé désir » et « La rose tatouée » de Tennessee Williams, « Antigone » de Jean Anouilh, « Noces de sang » de Federico Garcia Lorca et « Mort d’un commis voyageur » de Arthur Miller.
Cinéma

En 1946, il est appelé, pour la première fois, à composer la musique d’un film (« Free slaves » de Marios Ploritis). C’est la première d’une longue série puisqu’il composera, tout au long de sa vie, la musique de plus de 70 films.
Rebetiko et musique traditionnelle

En 1948, Hadjidakis provoque un tollé en donnant une conférence sur le rébétiko. Il entend offrir à cette musique urbaine, populaire et, jusqu’alors, méprisée et considérée comme une musique de voyous des bas fonds, une place neuve dans le paysage musical grec.
Il introduit d’ailleurs le bouzouki, instrument emblématique du rébétiko, dans sa propre production. C’est notamment le cas dans sa suite pour orchestre « Le sourire de la Joconde » (1965)
Danse
En 1949, Hadjidakis fonde, avec la chorégraphe Rallou Manou, le « Elliniko Chorodrama », une compagnie qui base en grande partie son travail sur des drames et comédies antiques (notamment d’Aristophane). Il écrira la musique de quatre de ces productions. Manos Hadjidakis connaît une longue collaboration avec Maurice Béjart depuis des chorégraphie comme les Oiseaux en 1965 jusqu’aux Ballades de la rue Athinas en 1993. Il compose ainsi la musique de scène du ballet Dionysos en 1984.
Radio et politique
Après la chute du régime des Colonels, en1975, Hadjidakis s’engage avec ferveur dans la vie culturelle grecque. Il est déterminé à offrir à la culture grecque un nouveau souffle. De 1975 à 1981, il est nommé directeur général de l’orchestre national d’Athènes et directeur du « 3ème programme » de la radio nationale. (Il est également désigné comme directeur l’opéra national même s’il n’occupera que très brièvement ce poste.)
Festival
En 1979, il crée en Crète un festival qui, au fur et à mesure des années, s’ouvre à diverses activités artistiques et accueille de nombreux artistes étrangers parmi lesquels Astor Piazzolla, grand ami de Manos Hadjidakis.
Edition
En 1985, il fonde « Seirios » sa propre maison d’édition phonographique indépendante.
L’Orchestre des Couleurs
En 1989, il fonde à Athènes l’Orchestre des Couleurs, un petit orchestre symphonique avec lequel il fait jouer son propre travail mais également la musique de compositeurs grecs et étrangers, passés et contemporains, peu joués par les orchestres symphoniques traditionnels.


N'hésitez pas à nous suivre sur facebook https://fr-fr.facebook.com/cgdamCommunautegrecquedesAlpesMaritimes/
Et pour découvrir la musique de Manos Hadjidakies voici des liens:
https://youtu.be/OFQqkA41_c8
https://youtu.be/YCFXGanTx4A

https://youtu.be/0XXToY1ftWA

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Création de site Internet, Webmarketing, Référencement :Raphaël Luciani .Fr

 |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko