Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
EXPOSITION : PHOCÉE 1913 - 1920
le 6/3/2009 13:22:20

MARSEILLE "PHOCÉE 1913 - 1920 Le témoignage de Félix Sartiaux"
le 24 mars conférence du Dr Haris Yiakoumis
EXPOSITION DU 26 MARS AU 16 MAI 2009


La conférence et l’exposition auront lieu
Au Musée d’Histoire de Marseille
Square Belsunce – Centre Bourse
13 001 MARSEILLE
Tél : 04 91 90 42 22




LE 24 MARS A 18 HEURES

CONFERENCE ET PRESENTATION DU LIVRE
du Dr Haris Yiakoumis
édition « kallimages », tél : 01 69 20 16 44
www.kallimages.com


EXPOSITION DU 26 MARS AU 16 MAI 2009

organisée par :
le Consulat Général de Grèce à Marseille
et le Musée d’Histoire de Marseille
avec la participation de la ville de Marseille,
le Ministère des Affaires Etrangères de Grèce
et la Commune de l’Ancienne Phocée d’Attique


HARIS YIAKOUMIS










Haris Yiakoumis, historien de la photographie, a récemment redécouvert les archives photographiques de Félix Sartiaux qui, aujourd’hui, avec les archives personnelles de l’archéologue sur les événements de Phocée en 1914, ont donné naissance à cet ouvrage et à cette exposition.
C’est un hommage vibrant à celui qui chercha à intéresser la France et , surtout Marseille, à sa vieille métropole et à faire connaître aux héritiers des hardis voyageurs qui sont venus apporter en Gaule la civilisation hellénique, la persistance de ces souvenirs dans l’esprit des Français




FELIX SARTIAUX (1876 – 1944)

Félix Sartiaux (1876-1944), ingénieur et archéologue, fut chargé par le gouvernement français de plusieurs missions de fouilles sur le site de l’Ancienne Phocée (Asie Mineure). Il y dirigea trois campagnes, en 1913, 1914 et 1920. En juin 1914, il fut non seulement témoin des événements tragiques qui conduisirent à l’expulsion des Phocéens grecs de leur patrie mais il y prit une part active : avec ses compagnons, il hissa les couleurs de la France sur quatre maisons, plaçant sous la protection française un grand nombre de Phocéens qu’il réussit ainsi à sauver. Par la suite, il chercha à faire rendre justice à cette population et, pour cela, publia des textes sur les événements et donna des conférences. En 1919, les Phocéens regagnent leur ville, Félix Sartiaux les accompagne. Il poursuivit ses travaux tout en immortalisant leurs moments de joie et de peine. Mr Sartiaux ne se départit jamais du soutien qu’il avait accordé à ce peuple et consacra l’essentiel de ses œuvres à l’Asie Mineure, et en particulier, à Phocée.






Un groupe de tsétes (soldats non officiels) avec leur butin. L’un d’entre eux, monté, parade fièrement, arborant une ombrelle comme un trophée… Derrière eux, les Phocéens grecs sont rassemblés devant la maison de Sartiaux qui a hissé les couleurs de la France afin de les prendre sous sa protection. Ils font des signes pour que les bateaux viennent les chercher
Photographie : Félix Sartiaux13 juin 1914.

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko