Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
COMMUNIQUE : COMPAGNIE ERINNA
le 12/9/2009 17:22:30

L'écrivain Sarane Alexandrian nous a quitté le 11 septembre 2009.

L'écrivain

Sarane Alexandrian

nous a quitté pour toujours le 11 septembre 2009.
Son œuvre et le souvenir de son sourire restent.La compagnie Erinna,
dont il fut l'auteur associé depuis 2007, au sein du projet
Socrate parmi nous continuera à diffuser sa pensée.

Anastassia Politi, le 12 septembre 2009

Sarane ALEXANDRIAN
(1927 - 2009)

Auteur et critique français de réputation internationale, membre et porte parole du mouvement surréaliste d’après -guerre dont il était la mémoire vivante, Sarane Alexandrian est né à Bagdad de mère française et de père arménien. Venu à Paris à l'âge de six ans, il a fait ses études au lycée Gay-Lussac de Limoges, au lycée Condorcet de Paris et à la Sorbonne. Membre de la résistance contre les nazis dans le Limousin, durant la deuxième guerre mondiale, il s’est lié, à l'âge de dix-neuf ans, avec André Breton et a participé au mouvement surréaliste d’après-guerre. Georges Bataille et René Char ont fait l’éloge de son activité dans leur correspondance.
Il a été pendant plusieurs années critique littéraire à l’Express et critique d’art à L’œil et à Connaissance des Arts. Il a publié une soixantaine de livres (dont cinq romans). Traduit en quinze langues, il compte parmi ses succès : André Breton par lui-même (Seuil), Le Surréalisme et le rêve (Gallimard), Les Libérateurs de l’amour (Seuil), Histoire de la philosophie occulte (Seghers), Histoire de la littérature érotique (Seghers), L’Aventure en soi (Mercure de France), Les terres fortunées du songe (Galilée), Le Socialisme romantique (Seuil). Il a fondé en 1995 Supérieur Inconnu, revue de littérature et d’art moderne. La biographie de Sarane Alexandrian, signée Christophe Dauphin, a paru en octobre 2006 aux éditions L'Age d'Homme : Sarane Alexandrian ou le grand défi de l'imaginaire.

Sarane Alexandrian était lié à la Grèce de façons multiples : Dès son adolescence il fut passionné par Héraclite, Anaxagore et Empédocle, les philosophes présocratiques. Il découvrit Socrate à travers les Mémorables et le Banquet de Xénophon qui en fait un personnage moins académique que celui de Platon. Il se passionnât ensuite pour Andréas Embirikos, le poète et psychanalyste grec qui a fondé, avec Odysséas Elytis, le groupe surréaliste d'Athènes. En 2001, la rencontre de Sarane Alexandrian avec Anastassia Politi, actrice, chanteuse et metteur en scène athénienne vivant à Paris, directrice la compagnie Erinna, a été determinante pour lui donner l'envie d'écrire une pièce de théâtre qui met en scène la rencontre rêvée d’une femme d'aujourd'hui avec le philosophe énigmatique de l'antiquité. Sa pièce, intitulée « Socrate m'a dit » est dédiée à Anastassia Politi et fait partie du projet « Socrate parmi nous ». Elle a été créée en janvier 2008 à l'Espace Jemmapes à Paris et à la Maison de la Poésie de Saint Quentin en Yvelines. En 2007, la compagnie Erinna a donné une lecture de son roman-poème Les terres fortunées du songe à la Mairie du 10e arrondissement, dans le cadre de la Périphérie du Marché de la Poésie. Cette lecture est inscrite, le 28 janvier 2010 à 18h30, au sein de la programmation de la Maison de la Poésie de Saint Quentin en Yvelines. La Mairie de Paris 10e a également accueilli en 2009 Horizon-perdu - Hommage au poète Rodanski, signé Sarane Alexandrian, par la compagnie Erinna.

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko