Περιεχόμενα
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
COMMUNIQUE : MARSEILLE LA TURQUE!
le 7/11/2009 10:02:24

"Marseille a été fondée par des marins venus de l'Asie mineure, c'est à dire par des Turcs." (!)

"Marseille a été fondée par des marins venus

de l'Asie mineure, c'est à dire par des Turcs." (!)


Récente découverte sur le site officiel de la ville de Marseille :

thème: "Le mystère de la fille de Phocée".
Cliquez : http://www.marseille.fr/sitevdm/jsp/site/Portal.jsp


"Le mystère de la fille de Phocée". Cliquez


Depuis quelque temps, en France, nous avons remarqué que les Turcs font la propagande de leur pays afin d’intégrer l’Union Européenne.
Pour montrer qu’ils sont européens, ils utilisent tous les moyens. Ils ont commencé par Marseille qui a été fondée par les Grecs venus de Phocée en Asie Mineure. Marseille a eu un rôle prépondérant quant au développement de la civilisation européenne.


La Diaspora grecque, malgré tous ses efforts, est lasse de se battre seule face à ces situations.

Elle lance un appel solennel aux Ambassades grecque et chypriote, aux Consulats grec et chypriote, à la fédération hellénique de France, aux communautés et associations grecques et philhellènes afin qu’ils interviennent auprès des autorités. Il ne suffit pas de savoir danser le « sirtaki » pour avoir l’âme grecque! Tout cela n’est pas dû au hasard ; il s’agit d’une vraie PROPAGANDE !

Voici ci-dessous un texte d’Anastasia POLITI :

Entre Marseille, Paris et Nicosie, le mensonge turc triomphe
Récente découverte sur le site officiel de la ville de Marseille :

http://www.marseille.fr/sitevdm/jsp/site/Portal.jsp
onglet, "Le mystère de la fille de Phocée".

En page d'accueil, la vidéo d'une visite de la ville, par une guide professionnelle, qui dit :

"Marseille a été fondée par des marins venus de l'Asie mineure, c'est à dire par des Turcs." (!)

Elle s'adresse à des enfants à qui elle montre la carte de la Méditerranée. Hélas, elle ne sait pas, que les Turcs sont arrivés dans ce coin du monde des siècles après que les Hellènes (autrement dit, les Grecs) qui y résidaient depuis la plus haute antiquité, ont fondée, d'abord la ville de Phocée, ensuite la ville de Marseille ("Massalia" en grec ).
Comment interpréter la chose ?

- Par le niveau d'études de la guide touristique qui ne dépasse pas celui de l'école primaire ?
(Car en 6e, les élèves apprennent bien que Marseille a été fondée par les Grecs anciens).
- Par une surcharge de travail des responsables du site de la ville à qui a échappé cette information erronée ?
- Ou par une volonté politique de faire passer la Turquie pour la Grèce ?
Et aussi pour Chypre ?

Je m'explique :

Un initiative très contestée a lieu actuellement à la Maison d'Europe et d'Orient, à Paris 12e, qui accueille, le 13 novembre 2009 à 20h30,
3 passage du Hennel, une troupe de la "République turque de Chypre du Nord" (!)
- faisant passer ainsi, pour la première fois en France - des territoires occupés par la Turquie, militairement et de façon complètement illégale, comme un état légitime, liant, sous son titre, les noms de Chypre et de la Turquie.

Or, la "République turque de Chypre du Nord" n'existe pas; il s'agit d'un pseudo- état, reconnu par un seul pays, la Turquie.
En France, il est illégal de présenter comme un "pays" la partie de l'île de Chypre occupée par l'armée turque, malgré et contre toutes les résolutions de l'Onu, depuis 1974.
L'ironie est que, c'est à l'occasion de la célébration de la chute du mur de Berlin que cet événement a lieu, tandis que la seule capitale européenne encore divisée en deux par un mur, est Nicosie, capitale de la République de Chypre, par ailleurs, état membre de l'Union Européenne (depuis 2004).

Aurait-on tord à penser que l'Héxagone - et l'Europe - deviennent injustes pour les Grecs et les Chypriotes ?

Je ne sais pas si les institutions françaises qui soutiennent la Maison d'Europe et d'Orient, comme la Mairie de Paris, la Mairie du 12e, le Conseil régiional d'Ile- de- France, le Ministère de la culture, la Drac, l'Arcadi, le Centre national du livre, sont au courant de la situation.

J'imagine que le ministère de la culture turque, qui soutient également cette manifestation, est au courant et s'en félicite.
Soit.

Or, l'artiste naïve, férue d'humanisme, citoyenne du monde que je suis, engagée, par ailleurs, à ma modeste façon,dans un combat esthétique, éthique et politique contre les injustices; les guerres,les hypocrisies, les violences de toute sorte, les fanatismes...je ne comprends pas.

Je ne comprends pas pourquoi on tire - ou on laisse tirer - à ce point sur l'hellénisme -contemporain ou ancien - comme le faisait de façon étonnante et complètement déplacée un article datant de quelques mois du journal "le Monde", qui a tenté de rendre risible la révolte de la jeunesse grecque de décembre dernier et les problèmes de société que traverse le pays.

Alors, mes ami-e-s, femmes et hommes sincères, authentiques, intelligent-e-s, philosophes, travailleurs,artistes, rêveurs, progressistes, démocrates, révolutionnaires, élèves, étudiant-e-s, enseignant-e-s, parents, élu-e-s, camarades, solitaires, poètes, sauriez-vous m'éclairer ?


helléniquement vôtre
Anastassia Politi http://perso.wanadoo.fr/erinna

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko