Περιεχόμενα
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : GÉNOCIDES - ΓΕΝΟΚΤΟΝΙΕΣ
le 21/9/2014 17:22:00

Pénalisation de la négation des génocides
Ποινικοποιείται η άρνηση γενοκτονιών


24 Απριλίου, ημέρα μνήμης των 1.500.000 νεκρών της Γενοκτονίας των Αρμενίων.
24 avril journée de commémoration du Génocide Arménien 1.500.000 victimes


Le 11 septembre 2014, le Parlement grec adoptait un projet de loi criminalisant la négation du génocide des Arméniens et de tous les crimes contre l’Humanité reconnus par la Grèce.
La Grèce, berceau de la civilisation et de la démocratie, avait subi elle aussi la tutelle du joug ottoman jusqu’à son indépendance en 1830. La violence de la répression ottomane fut dénoncée dans les poèmes remarquables de Victor Hugo extraits des Orientales 1829 « Les Turcs ont passé là. Tout est ruine et deuil. Chio l’île des vins n’est plus qu’un écueil » ou par les peintures émouvantes d’Eugène Delacroix, Les massacres de Chio en 1824 ou La Grèce sur les ruines de Missolonghi en 1826.
quelques mois de la commémoration du génocide des Arméniens, il faut également rappeler les persécutions et les massacres dont furent victimes les Grecs Pontiques à partir de 1916.
La volonté et le courage des parlementaires grecs est à souligner. La musique de Mikis Theodorakis et la voix de Mélina Mercouri semblent résonner dans nos oreilles. Puissent les parlementaires français être à leur tour, sensibles aux échos venant de Grèce et avoir cette fois la pugnacité nécessaire pour obtenir un vote positif dans les deux assemblées. Au moment où la Turquie s’obstine dans la négation du génocide des Arméniens en falsifiant l’histoire dans les manuels scolaires, il faudrait que la France, patrie des droits de l’Homme est la force de faire entendre la voix de la Justice.
Qu’en cette année 2015, la communauté arménienne de France puisse dire vive la France comme elle crie vive Hellas et non pas hélas…

Némésis Septembre 2014

Le Parlement grec a condamné tous les génocides comme ceux des Arméniens et des Grecs D'Asie Mineure. Les personnes qui transgressent cette loi seront passibles de 30 000euros d'amende et jusqu'à 3 ans de prison

Τιμωρείται η άρνηση των γενοκτονιών που έχουν αναγνωριστεί από τη Βουλή των Ελλήνων.

Το ελληνικό κοινοβούλιο ψήφισε στις 9 Σεπτεμβρίου με 54 ψήφους υπέρ και 42 κατά, έναν νόμο αντι-μίσος -για τη καταπολέμηση των διακρίσεων, της ξενοφοβίας και του ρατσισμού- καθιστώντας ίσια την άρνηση του Ολοκαυτώματος και των γενοκτονιών που αναγνωρίζονται από διεθνή δικαστήρια ή από το ελληνικό κοινοβούλιο, για παράδειγμα, η γενοκτονία των Ελλήνων της Μικράς Ασίας και την Γενοκτονία των Αρμενίων. Τα άτομα που παραβιάζουν το νέο νόμο θα αντιμετωπίσουν πρόστιμο έως 30.000 € και ποινή φυλάκισης έως και τριών ετών.

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko