Περιεχόμενα
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


ASSOCIATIONS- ΣΥΛΛΟΓΟΙ
CHYPRE : ΚΥΠΡΟΣ
le 17/6/2015 9:49:09

Problème chypriote, la question des garanties

Le chroniqueur Mehmet Levent aborde dans le quotidien chypriote turc Afrika (1) l’épineux sujet des pays garants de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la République de Chypre.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan a été à l’origine de cet article. En effet, ce dernier avait déclaré la veille, que la Turquie ne renoncerait pas à ses droits en tant que puissance garante de Chypre. Cette question des garanties revient constamment sur le devant de la scène, surtout en période des négociations, sous l’égide du Secrétaire général de l’ONU, entre les leaders des deux communautés chypriotes, ce qui est le cas aujourd’hui.

Précisons que le 16 août 1960, jour de l’indépendance de Chypre entrait en vigueur le « Traité de garantie » signé avec la Turquie, la Grèce et la Grande-Bretagne, pays qui devenaient de cette manière les garants de l’indépendance, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la jeune République de Chypre.

Mehmet Levent souligne dans son article que les Chypriotes grecs considèrent que le système de garanties a échoué et qu’il doit être aboli. Il faut ici rappeler que la Grèce s’est dite prête à renoncer à son statut de garant de la République de Chypre en cas de solution juste et viable du problème chypriote. Le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Kotzias a notamment déclaré lors de sa visite à Ankara le 12 mai 2015, à la conférence de presse commune avec son homologue turc Mevlut Cavusoglu : « Nous voulons également régler la question chypriote. C'est une opportunité. Une fenêtre ouverte, comme les Américains ont coutume de dire. Nous pensons que les droits des communautés, des Chypriotes turcs et des Chypriotes grecs, doivent être assurés tout comme ceux des petites minorités de l'île et que Chypre doit de nouveau devenir un Etat indépendant, souverain, membre de l'Union européenne qui entretiendra des relations amicales avec tous les pays et avant tout avec la Turquie et la Grèce. Une Chypre libérée des puissances garantes qui pourra assurer son avenir tout en renforçant le sentiment que les Chypriotes turcs et les Chypriotes grecs sont des Chypriotes, amis de la Grèce et de la Turquie. (2)» La déclaration du président turc, citée plus haut, est une réaction à ces prises de position.

Levent explique concomitamment que le système de garanties instauré à l’indépendance de Chypre en 1960 est la cause de toutes les souffrances que Chypre et son peuple ont subies.

Ensuite, il explique qu’en 1974 la Turquie, prenant comme prétexte le coup d’Etat (contre le président chypriote Monseigneur Makarios) fomenté par la junte militaire alors au pouvoir en Grèce, a envahi la République de Chypre dont elle occupe depuis la partie nord. Depuis lors, poursuit l’auteur, la Turquie, pays garant de l’indépendance de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de Chypre, a installé des colons dans cette partie du territoire chypriote et a distribué à ces colons les terres des Chypriotes grecs qu’elle a chassés. La Turquie a cessé de reconnaître la République de Chypre, précise-t-il, soulignant que et l’autre garant, la Grande-Bretagne, est resté sans réaction, demeurant simple spectateur, à tout ce qui s’est passé dans l’île.

« Si maintenant la partie chypriote grecque veut la dissolution du système de garanties et dit qu'il a échoué, elle a absolument raison. Ceci est la chose raisonnable et rationnelle à faire », poursuit l’éditorialiste.

Enfin, Levent stipule que si une solution juste et viable est trouvée au problème chypriote, il ne devrait pas y avoir besoin de quelque garantie que ce soit. Et quand bien même des garanties seraient nécessaires, elles ne devraient pas être similaires à celles de 1960, qui ont conduit le pays à l’invasion et à l’occupation, conclut-il.


1. Edition du 29 mai 2015.
2. République Hellénique, ministère des Affaires étrangères.

Charalambos Petinos
Historien / écrivain

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko