Περιεχόμενα
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : GRECE - TURQUIE
le 19/6/2020 15:29:20

Plans turcs d’invasion de la Grèce et de l’Arménie *(1)

L’agressivité de la Turquie n’a plus aucune limite. Ce pays qui se considère comme une grande puissance depuis l’application de la doctrine du néo-ottomanisme par le gouvernement national-islamiste du frère musulman Recep Tyyip Erdogan, a envahi ou se prépare à le faire, tous les pays voisins. Entre Chypre, la Syrie, la Libye et l’Irak, où l’armée turque est présente avec des forces d’occupation et les menaces à tout va, ce pays devient le principal troublion, menaçant la paix et la stabilité dans le monde.

Et ce, sous les yeux de l’Occident, à tort spectateur impuissant et lointain…

Dernière provocation en date : Les révélations sur l’existence d’un plan pour l’invasion de la Grèce et de l’Arménie, comme l’a indiqué le site Nordic Monitor*(2) dans un nouveau rapport.

Un document de planification de l’état-major détaille le plan d’invasion de la Grèce. Ce plan existe depuis au moins le 13 juin 2014, sous le nom de code « TSK Çakabey Harekât Planlama Direktifi », en l’honneur de Chaka Bey, un Turc Seljoukide, qui a envahi et pris le contrôle de Lesbos, Samos, Chios et Rhodes, avant que l’Empire byzantin ne reprenne rapidement les îles grâce au général Constantine Dalassenos, qui a détruit complètement la flotte seldjoukide.

Nordic Monitor précise encore que les documents ont été découverts dans un dossier judiciaire, que le procureur Serdar Coşkun, un fidèle du président turc Recep Tayyip Erdogan, semble avoir oublié de retirer les documents classifiés avant de les soumettre au tribunal. Ces documents ont été récupérés au quartier général de l’état-major lors d’une enquête sur le coup d’État manqué du 15 juillet 2016.

Une diapositive du document secret énumère les plans offensifs militaires de la Turquie contre la Grèce et l’Arménie, comportant des indications quant à la date de leur élaboration.

Serdar Coşkun est entré en possession de ces documents lorsqu’il avait ordonné aux militaires de lui transmettre des copies de tous les messages électroniques des deux mois précédant le 15 juillet 2016.

Les documents confirment également ce que le site Nordic Monitor avait précédemment rapporté concernant l’Arménie. Le dossier du procureur Serdar Coşkun contenait des informations sur une opération portant le nom de code « Altay », attribué à l’action militaire contre l’Arménie. Ce nom de code avait déjà fait l’objet de fuites précédemment.


*(1) Sur la base d’un article d’Arthur Turian, arthur@tchobanian.org
*(2) Nordic Monitor est un site Web d’actualités et un site de suivi géré par le Nordic Research and Monitoring Network, basé à Stockholm. Il couvre les mouvements extrémistes religieux, idéologiques et ethniques et les groupes radicaux, avec un accent particulier sur la Turquie.


Charalambos Petinos
Historien et écrivain

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko