Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : Association FRANCO HELLENIQUE ULYSSE
le 26/6/2005 16:10:43

Voyage en Crète juin 2005« ULYSSE » Association culturelle hellénique d’Avignon






Voyage en Crète juin 2005

Après voir parcouru la Grèce en 2003, c’est vers la Crète qu’un groupe d’adhérents d’Ulysse s’est envolé au début de juin.

Un long périple à travers cette île encore énigmatique. La beauté de ses sites, de ses rivages, de ses petits ports de pêche aux maisons blanches et bleues les ont ravis. Ses côtes découpées sont une succession de baies et d’anses naturelles protégées par des falaises auxquelles on accède par des pentes raides.

Cette île antique offre aux visiteurs des sites archéologiques importants.

Arrivé à Elounda, joli port très animé où assis dans une des nombreuses tavernes pour déguster l’ouzo, le groupe a fait une pause de trois jours.
Promenade au haut plateau de Lassithi, arrêt au monastère de Kéra, célèbre par ses fresques byzantines. Visite aussi du monastère de Toplou abritant une icône d’une valeur inestimable peinte par un artiste crétois.

Le palais de Cnossos, le plus beau des sites minoens (2000 ans AV JC) réserve aux visiteurs la sensation de se plonger dans le monde antique et d’accéder aux profondes couches de notre civilisation occidentale. Sa réputation est amplement justifiée par sa vaste zone de fouilles.

Le voyage se poursuit vers La Chanée deuxième ville de Crète avec ses rues descendantes bordées de demeures aristocratiques, de minarets et de fontaines.

Réthymnon avec son port pittoresque d’origine vénitienne, toujours grouillant de bateaux de pêche et de plaisance à l’extrémité duquel s’élève le phare.

Et voilà Héraklion, la plus grande ville de la Crète, trépidante, bruyante avec ses rues piétonnes, ses boutiques de mode, ses cafés branchés, la place Vénizelos, le lieu le plus animé où l’on admire la fontaine Morosini, chef d’œuvre vénitien surmonté de lions de pierre.
Nos voyageurs ont errés à travers le marché pour y faire leurs petits achats.
Découverte du musée archéologique, le plus beau de l’île, où l’on peut admirer de magnifiques collections de céramiques et de poteries d’origine minoenne, des bijoux en or, des sarcophages et des fresques minoennes.

Le voyage n’est pas terminé, après une traversée un peu houleuse, les avignonnais sont arrivés à Santorin où ils ont parcouru les villages pittoresques, certains ont escaladé le volcan qui crache toujours quelques fumerolles.
Visite des fouilles d’Akrotiri village vieux de plus de 5000 ans où l’on a pu voir le degré de civilisation des habitants à cette époque.
Puis quelques heures de ferry sur une mer calme c’était la détente et voilà Mykonos avec ses ruelles étroites, beaucoup de bijouteries, de boutiques de souvenirs ; journées libres où chacun a pu se diriger vers le centre d’intérêt qu’il préférait : plages, villages et Délos site archéologique réputé.

Après ces deux semaines bien remplies nos avignonnais ont regagné Marignane en pensant au futur voyage.

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko