Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
COMMUNIQUE : SETA THEODORIDIS
le 27/4/2009 19:19:31

Lettre réponse à la Diaspora

Cher DIASPORA

Je me vois dans l'obligation de vous écrire pour vous demander de publier, si vous le souhaitez, le démenti à propos des affirmations diffamatoires des vice-présidents de la communauté hellénique de Paris à mon égard. Je suis désolée de vous impliquer dans une querelle que la Communauté de Paris provoque et qui reste sans aucun intérêt.

En effet, en date du 9 janvier dernier, a eu lieu à Marseille le conseil d'administration de la Fédération des Communautés Helléniques de France. Même si cela déplait à M. Trakas et Papastefanakis, je suis secrétaire administrative de cette fédération et à ce titre je participe à toutes les manifestations de la fédération. Je n'ai jamais usurpé quelconque fonction et ne me présente jamais comme représentant la fédération sans avoir été valablement habilité par le Président M. Acartzou. Dans votre article du 15 janvier vous aviez mentionné que les responsables des communautés de Paris, Lille, Strasbourg et Bordeaux étaient présents. Je vous ai écrit immédiatement à la parution de l’article pour vous demander de rectifier le fait que je n’étais nullement la représentante de Paris et que cela leur déplairait fort! Chose que vous avez faite !!
D'ailleurs, je ne comprends pas le pourquoi de la décision de sa non participation à l'Assemblée Générale de la Fédération, puisque selon les statuts, la communauté ne peut pas se retirer de cette fédération que si une Assemblée Générale le demande et le vote. Le conseil n'est nullement habilité à prendre des décisions à ce propos. Les conseillers de Paris qui étaient présents à l’Assemblée de la Fédération, MM. Tsapatsaris, Kotzatapanis, Gortsilas, Davas et Lang, (M . Katsonis était retenu pour obligations professionnelles), sur les conseils du Consul Général de Grèce, ont été admis comme représentants réguliers à cette assemblée. Je voudrais noter ici, que M. Triantafillidis, président de la communauté de Strasbourg était absent à cause d’un deuil survenu dans sa famille, mais reste membre de la Fédération et y participe. Donc je ne vois pas l'intérêt de continuer d'alimenter cette querelle intestine de la Communauté Parisienne, qui n'arrive pas à trouver une légitimité d'exister et qui s'attaque à tout ce qu'elle ne peut pas contrôler!!!
La tentative de la création d'une fédération d'associations philhellènes, voulant remplacer une autre organisation d’associations philhellènes, (CLAP), est la preuve du contrôle qu’ils veulent exercer pour cause de suprématie arithmétique. Ces organisations ne peuvent représenter les grecs de la diaspora puisqu’elles n’ont pas les mêmes préoccupations et ne peuvent être présentes au SAE. Hors, la Communauté participe encore à la Fédération et le nombre de ses membres est compris dans la totalité des communautés représentées.

Tout ceci, provoque le désappointement des membres des associations hellènes et de tous les hellènes en général qui vivent en France et ne leur donne pas du tout envie de participer à des querelles qui ne les concernent nullement.

Merci de votre publication,
Seta Theodoridis
Secrétaire administrative bénévole de la Fédération

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko