Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
EIΣTE YΠEP THΣ ΨHΦOY TΩN EΛΛHNΩN APO TO EΞΩTEPIKO? - ETES-VOUS EN FAVEUR DU VOTE DES GRECS DE L'ETRANGER?
Ναι - Oui
Οχι - Non
Αδιάφορο ... Indifférent...
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
CHYPRE : ΚΥΠΡΟΣ
le 5/2/2014 10:25:00

Lettre ouverte à Monsieur Moscovici, suite à ces propos sur Chypre

FRANCE2 Replay : Mots croisés du 03 Février 2014 ( Moscovici - Le Pen : le duel ) Avancez le compteur à : 0:46:50 Cliquez ici VIDEO

M. Moscovici récidive ! Le Lundi 3 février 2014, dans l’émission « Mots croisés », M. Moscovici débattait en duel avec Mme Marine Le Pen. Et, manifestement mal à l’aise devant l’information fournie par Marine Le Pen, que le FMI et la Bunstesbanque allaient développer le « système chypriote » pour des futurs sauvetages des banques en faillite et faire payer les déposants à hauteur de 10% , M. Moscovici a répliqué : « s’agissant de Chypre, j’y étais… on a garanti les déposants chypriotes à hauteur de 100000 €… Vous n’allez quand même pas défendre cette économie de casino hautement suspecte ?…. »

M. le Ministre,
Le démantèlement du système bancaire chypriote, suite aux décisions de l' Euro-group en mars 2013, a bénéficié aux banques allemandes et françaises ! Les grands capitaux des banques chypriotes appartenant aux oligarques russes que vous sous entendez par le mot « suspects », ont fuit vers les banques allemandes et françaises …
Comment pouvez vous, M. le Ministre, tenir de tels propos et traiter l’économie de Chypre « de casino », vous qui soutenez les banques casino en vous opposant au projet de réforme des grandes banques européennes proposé par Bruxelles, projet qui prévoit, en particulier, l’interdiction des opérations spéculatives pour les plus grandes banques ?
Et que dire de votre résistance au projet européen de mise en place d’une vraie taxe sur les transactions financières ?
Vous avez fait le choix de collaborer avec le lobby bancaire au lieu de travailler pour les citoyens en renonçant à combattre la Finance désignée par votre Président comme l’ennemi numéro un !
En vous opposant aux réformes, proposées par Bruxelles, qui défendent l’intérêt des citoyens, vous faites le lit des eurosceptiques et des extrêmes.
Par conséquent, vous êtes mal placé pour donner des leçons et stigmatiser un petit pays impuissant!

Il est facile de tirer systématiquement sur une petite île à moitié occupée par la Turquie, plutôt que de tirer sur son occupant. Pour un ex-ministre des affaires européennes, vous devriez savoir que cette petite île, pour pouvoir exister et ne pas mourir après son occupation par la Turquie en 1974, n’avait pas beaucoup des choix. Elle a développé, en effet, un système financier et bancaire. C’était une question de vie ou de mort pour elle. Son système bancaire n’était pas plus hypertrophié proportionnellement que celui de Luxembourg, de l’Angleterre, des Pays- Bas … S' il a été emporté par la crise mondiale, est-ce une raison pour un Ministre socialiste, français de surcroît un « Européen convaincu » qui prêche pour une Europe sociale et solidaire, pour des raisons de politique intérieure, de continuer à tirer sur un petit pays impuissant et dont l’économie est mise à genou suite aux décisions arbitraires et brutales de la TROIKA ?
Sans doute, vous ne pensiez pas que l’on vous écouterait !
C’est le monde à l’envers que ce soit l’extrême droite qui défende les peuples actuellement !….

Il est plus facile, M. le Ministre, de s’en prendre à Chypre que de protéger sa souveraineté violée par la Turquie qui, de plus, frappe à la porte de l’Europe, c’est plus facile de s’en prendre à une demi-île qu’à la Turquie qui l’occupe militairement, un territoire européen, qui plus est …!

Cela ne vous honore pas, M. le Ministre !


Texte de Cléopâtre MAKRIDOU-ROBINET

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko