Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : COMMUNAUTE HELLENIQUE de PARIS
le 27/3/2014 19:58:16

Grand succès de l'exposition de photographies de Vassilis Artikos, album présenté par Nikos Aliagas.

Missolonghi, lagune de sel et de mémoire
Exposition de photographies de Vassilis Artikos
à la Maison de la Grèce.
Texte de Marie Roblin




Vassilis Artikos est né à Missolonghi ; après ses études, il y revient comme professeur d’économie, à l’I.U.T de sa ville.
Dès son plus jeune âge, il est attiré par les arts visuels et succombe, définitivement, à l’appel de la photographie. Depuis de longues années, elle fait partie de son quotidien.
Sa ville, son histoire et ses hommes, la lagune – biotope tellement riche et singulier – n’en finissent pas de nourrir son inspiration, qui révèle, si l’on peut dire, le détail invisible à l’œil nu et traverse à chaque fois tous les âges…
À son actif, de nombreuses expositions personnelles à Athènes (GAZI), Patras, Nafpaktos et Missolonghi, bien sûr. Sa participation au Festival International de Photographie d’Arles fut couronnée d’un franc succès. Il a consigné l’essentiel de ses expositions dans des albums, chaleureusement accueillis par un large public spontanément gagné à sa cause. Récemment, il a réalisé des « itinéraires » photographiques, tels l’Inde, le Maroc, l’Indonésie, le Mexique ou le Portugal.
V. Artikos est le fondateur et le président du Club et du Festival de photographie de Missolonghi.

Bien plus qu’être fiers d’être Grecs, nous en sommes, certains soirs, tout bonnement heureux. Ce fut le cas, ce 22 mars, à l'occasion du vernissage, à l'initiative de communauté hellénique de Paris et des environs, à la Maison de la Grèce où se conjuguèrent les arts dans une fête lumineuse et sonore, sous la houlette du photographe Vassilis Artikos, de l’animateur (ô combien célèbre !), poète (eh oui !), danseur (on s’en doutait un peu) et chanteur (certains le savaient mais quelle démonstration !), Nikos Aliagas et des enthousiasmants musiciens David Nahmias et Nikos Plakiotis accompagnant l’émouvante chanteuse Tina Alexopoulou, par ailleurs, actrice et danseuse (qui s’apprêtait à dédier les deux représentations de son spectacle actuel à Paris, les 23 et 30 mars, à Mélina Mercouri).
Les présentations d’usage mirent en valeur la sensibilité des artistes comme la singularité représentative de Missolonghi, seule en Grèce à mériter l’appellation de « ville Sainte », en référence aux actes de bravoure et aux nombreux sacrifices dont elle fut le théâtre, non sans lien, comme on le sait, avec les évènements de 1821 que nous célébrons chaque 25 mars, à l’occasion de notre Fête Nationale. Le nombreux public, grec et français, qui se pressait pour admirer l’exposition des œuvres d’Artikos, put, s’il le souhaitait, toutes les emporter dans un bel album, poétiquement introduit et finement commenté par Nikos Aliagas.
C’est ainsi, qu’un verre de l’amitié à la main, la soirée se poursuivit dans une bonne humeur communicative où se mêlaient à tout instant la joie, la simplicité et l’émotion. On notera que notre Ambassadeur, S. E. Théodore Passas, avait tenu à honorer de sa présence cette manifestation originale qui dépassait le simple cadre d’un vernissage, quelque réussi fût-il !
Puisse la communauté hellénique de Paris et des environs puiser dans de tels évènements la force d’une unité rayonnante !

On peut visiter l’exposition Missolonghi, lagune de sel et de mémoire jusqu’au 2 avril, tous les jours, sauf samedi et dimanche, de 18h à 20h, à la Maison de la Grèce, 9 rue Mesnil, 75116 Paris.
Par ailleurs, les curieux… et les autres auront tout loisir de s’aventurer dans l’œuvre de l’artiste, en se connectant à sa page web : www.artikos.gr

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko