Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
EIΣTE YΠEP THΣ ΨHΦOY TΩN EΛΛHNΩN APO TO EΞΩTEPIKO? - ETES-VOUS EN FAVEUR DU VOTE DES GRECS DE L'ETRANGER?
Ναι - Oui
Οχι - Non
Αδιάφορο ... Indifférent...
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : LE GRAND MIRACLE
le 28/4/2016 13:11:20

La Lumière Sainte au Tombeau du Christ, Le grand miracle

VIDEO : https://www.youtube.com/watch?v=3EdPEmA6eeM

Le Samedi Saint, appelé en grec Grand Samedi, en l’Eglise de la Résurrection, à Jérusalem, se renouvelle le grand miracle de la Lumière Sainte qui émeut, et répand joie et foi en celui qui a la bénédiction d'assister à ce rite. L'expérience est en effet extraordinaire. Des milliers de personnes se rassemblent très tôt sur le Très Saint Tombeau et attendent avec ferveur de voir de près la Lumière Sainte. Il n’y a pas d’explication, la réponse vient simplement de l'intensification de la foi. Nous nous sommes trouvés dans l'espace sacré de la résurrection et vous nous transmettons avec émotion tout ce que nous avons vu.

Le monument le plus glorieux
Le Tombeau du Christ est le monument le plus sacré, le plus important, et le plus renommé de la foi chrétienne. Il se trouve au centre de Jérusalem dans l'ancienne ville. Il est construit sur la colline de Golgotha là où conformément aux écritures ont eu lieu la crucifixion, l'enterrement et la résurrection du Christ. Depuis deux mille ans maintenant, c’est un lieu d'adoration de la chrétienté, adoration du miracle suprême, de la résurrection du Christ. Des milliers de pèlerins de toutes croyances et de toutes races se rendent chaque année à la même époque à Jérusalem pour se prosterner devant le Très Saint Tombeau.

La cérémonie et le grand miracle
Dans cette sainte église, chaque Grand Samedi, à midi se déroule la cérémonie de la Lumière Sainte. Conformément à la tradition, à midi, le Samedi Saint, le Patriarche Orthodoxe avec son escorte - archiprêtres, prêtres et diacres- et aussi le Patriarche Arménien,pénètrent dans le Très Saint Sanctuaire de la Résurrection, tandis que les cloches sonnent le glas. Avant l'entrée du Patriarche, le sacristain du Très Saint Sanctuaire porte la veilleuse qui ne s’éteint jamais, éteinte ce jour là, afin qu'elle soit allumée avec la Lumière Sainte. Le Patriarche pénètre par l'entrée intérieure du sanctuaire de l'apôtre Iakov et il s'assied sur le Trône Patriarcal. Les représentants des Arméniens, des Arabes, des Coptes et d’autres passent devant lui et embrassent la main du Patriarche pour que leur soit donnée la Lumière Sainte. Conformément au privilège dont jouit le Patriarche Orthodoxe grec de Jérusalem, s'ils n'embrassent pas la main du patriarche orthodoxe ils n'ont pas le droit de recevoir la lumière sainte de ses mains. Immédiatement après commence la procession sacrée. La procession tourne trois fois autour du Très Saint Tombeau. Le Patriarche s’arrête devant leTrès Saint Tombeau, où se trouvent et les officiels.

Contrôles et prière
Après la procession, le Très Saint Tombeau est descellé, le Patriarche retire sa tenue et reste seulement avec le vêtement blanc. Ensuite le gouverneur de Jérusalem et le directeur de police contrôlent méticuleusement Sa Sainteté le Patriarche devant tous afin qu'il soit constaté qu’il n'a rien avec lui qui pourrait transmettre la lumière. Après le contrôle, Sa Sainteté le Patriarche de Jérusalem reçoit les flambeaux éteints et entre avec le Patriarche des Arméniens dans le lieu sacré. Toutes les veilleuses sont éteintes et rien n'est allumé dans le temple sacré mais aussi dans le Très Saint Tombeau. Dans le Très Saint Tombeau le patriarche se met à genoux. Il fait une prière épiscopale en lisant des voeux spéciaux. Il prie le Seigneur Jésus d'envoyer la lumière sainte en tant que don de sainteté pour les hommes.

Foudres, flamme, bravos
Des témoignages disent que dans le silence absolu, pendant la durée de la prière du Patriarche, on entend un sifflement et presque simultanément les éclairs blancs- bleutés de la Lumière Sainte traversent de partout, comme si s’allumaient des millions de flash. Dans le Très Saint Tombeau, les flambeaux de bougies que tient le Patriarche en prière s’allument eux aussi spontanément du fait de la Lumière Sainte, tandis que la foule éclate en cris de bravos, des larmes de joie et de foi coulent des yeux des gens. O n dit que la Lumière Sainte, dans les premières minutes qui suivent sa sortie du Saint Tombeau, tandis que le Patriarche la distribue aux croyants, n’a pas les mêmes propriétés que la flamme que l’on connaît. N’importe qui peut toucher la flamme de trente trois bougies sans se brûler. Après trente trois minutes environ, la flamme prend sa forme habituelle.

Privilège Orthodoxe Grec
Seul le Patriarche Grec Orthodoxe a le privilège et le pouvoir de retirer la Lumière Sainte. Occasionnellement il y a eu des tentatives d'autres doctrines de retirer la Lumière Sainte mais celles-ci ont échoué.
Une histoire dit que en 1549, les Arméniens ont suborné le sultan Mourad pour qu'il leur donne l'autorisation d'entrer dans la Très Sainte Eglise de la Résurrection et de retirer la Lumière Sainte du Très Saint Tombeau. Le sultan a donné l'autorisation et les Arméniens sont entrés dans le temple et l'ont fermé à clé. Rempli de désespoir, le Patriarche orthodoxe, voyant les Arméniens à l’intérieur du Très Saint Tombeau, s’est agenouillé à l’extérieur, à l'entrée du temple près d'une des colonnes. La colonne a soudain été déchirée et La Lumière Sainte en est sortie, allumant les cierges du Patriarche. L’émir suivait les événements du haut du minaret qui se trouvait en face du temple. Dès qu'il a vu les événements il a crié " : Grande est la foi des chrétiens! Un seul est le dieu véritable, le dieu des chrétiens. Je crois au Christ ressuscité. Je me prosterne devant lui et le reconnais comme Dieu. Après cet aveu il a sauté du minaret. Sa chute ne lui causa aucun dommage. Alors les musulmans l'ont pris et l'ont décapité.


Symbole de foi profonde
La lumière sainte symbolise mais aussi rappelle de manière miraculeuse la Résurrection du Christ. C’est un miracle envoyé par Dieu, à travers les siècles. La science en honorant la foi profonde les chrétiens ne s'est pas occupée du phénomène ni théoriquement ni d'ailleurs en effectuant des recherches. Quoiqu’il en soit, la foi est un sentiment profond qui n’est pas contenu dans des explications scientifiques. Nombreuses sont les personnes qui chaque année voient la Lumière Sainte, et qui ressentent la présence de Dieu parmi eux. Cette Lumière Sainte symbolise la foi profonde des Chrétiens.

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko