Περιεχόμενα
Sondage-Δημοσκόπηση
Diaspora Grecque en France
Liens avec la Grèce et Chypre


Διάφορα Κείμενα-Textes divers
RESUMES-(cliquez) : EGLISE ORTHODOXE GRECQUE DE LA DORMITION DE LA VIERGE
le 6/12/2006 19:49:45

MARSEILLE réouverture de l’église orthodoxe grecque le 17 décembre 2006

le 17 DECEMBRE 2006, réouverture de l’église orthodoxe grecque de la Dormition de la Mère de Dieu, 23 Rue de la Grande Armée 13001 MARSEILLE, après plusieurs mois de travaux de rénovation.


Voici l’intérieur de notre église pendant les travaux de rénovation

EGLISE ORTHODOXE GRECQUE DE LA DORMITION DE LA VIERGE
23, Rue de la Grande armée – 13 001 MARSEILLE

Petite Histoire d’une Grande Restauration
Le 7 Juillet 2002, l’Assemblée Générale de l’ACOG (Association Cultuelle Orthodoxe Grecque), propriétaire de l’Eglise, a approuvé le projet de restauration structurelle et artistique de l’Eglise, présenté par le Conseil d’Administration afin de pérenniser cet édifice et le transmettre aux générations futures.
Cet héritage nous a été légué par nos ancêtres grecs orthodoxes émigrés à Marseille, fuyant les atrocités turques.
L’église fut construite en 1844, par la volonté de quelques familles grecques marseillaises : Mavrocordato, Zizina, Petrocochino, Rodocanachi et Argenti, originaires des îles de la Mer Egée, des rives de la Mer Noire et de Constantinople. Premier lieu de culte orthodoxe et plus ancienne église de France, cet édifice, est inscrit au Patrimoine de la VILLE de MARSEILLE.
Au fil des années et malgré un entretien permanent mais de plus en plus difficile et onéreux, l’usure du temps, les infiltrations d’eau, les remontées d’humidité dans les murs, les nuisances du chauffage central et l’incendie ont dégradé l’édifice. Il s’est avéré nécessaire d’entreprendre des travaux importants pour remettre en état ce patrimoine.
Le diagnostic initial fut confié à un Bureau d’Etudes spécialisé dans la réhabilitation de bâtiments anciens. La première estimation des travaux s’élevait à 796 000 €uros, non compris la restauration des icônes.
Nous n’avons pas été découragés par l’importance de ce budget malgré nos modestes moyens de l’époque qui s’élevaient à 100 000 €uros, don de Monsieur Antoine VLASTO et à quelques promesses de subvention.
Grâce à la volonté et à la ténacité des membres du bureau, un soutien constant des deux Présidents et à toutes les démarches entreprises, nous avons obtenu à ce jour : 510 000 €uros de subventions : de la Mairie de Marseille, du Conseil Général, du Conseil Régional et du Gouvernement Grec. Les Fidèles, les Associations, les Entreprises ainsi qu’un don important de Monsieur André CHOREMI de 100 000 €uros, nous ont permis un autofinancement total à ce jour, de : 315 000 €uros.
La première phase des travaux, de décembre de 2004 à septembre 2005, fut consacrée à la réfection totale de la charpente de la toiture et de son isolation, la remise en état et la protection extérieure des vitraux, au ravalement des façades conformément aux documents d’époque et à la réfection totale de la verrière et du hall d’entrée pour un montant de 380 000 €uros.
Nous avons entrepris en juin 2006 les travaux de la deuxième tranche, avec un mois de retard à cause des difficultés techniques et administratives et un appel d’offres infructueux.
Ces travaux concernent le traitement des remontées capillaires des murs, le drainage ventilé du sol, le chauffage, la ventilation intérieure, la plomberie, la mise en sécurité électrique, la sortie de secours, le dallage en marbre, les communs du rez-de-chaussée et la peinture générale de l’église.
Le patrimoine artistique a fait l’objet de toute notre attention. Nous avons fait expertiser et estimer les icônes. Une étude des fonds par un spécialiste, nous a permis de retrouver la polychromie originelle de l’iconostase et de l’église.
Nous allons procéder également à la réfection totale de l’iconostase dont les dorures à l’or fin ont malencontreusement été recouvertes de bronzine et de peinture, ainsi qu’à la restauration des deux grands vitraux intérieurs et d’une partie du mobilier.
Des travaux de réhabilitation du premier étage, sont également prévus et concernent le logement du Prêtre et d’un bureau d’accueil, d’une chambre pour visiteur, du bureau des associations ACOG et SAINT-GEORGES (Philoptocho) et d’une salle de réunion.
Le montant total des travaux de cette deuxième tranche s’élevant à 520 000 €uros et malgré le report de certaines réalisations sur l’année 2007, nous avons un déficit de 75 000 €. Nous nous permettons de solliciter les paroissiens et toutes les personnes de bonne volonté afin de nous aider à réunir cette somme pour mener à terme ce projet.




L’ACOG se devait d’informer les fidèles de notre paroisse, du travail bénévole très important qui a été entrepris depuis quatre longues années pour les études, les réalisations et leur coût.
Avec l’aide de Dieu, nous espérons que cette phase terminale des travaux s’achèvera en décembre 2006 et que nous pourrons avec le Révérend Père JOACHIM, redécouvrir notre Eglise plus belle et plus accueillante, digne de la Mère de Dieu dont elle porte le nom.

Les personnes qui désirent participer à notre action bénévole pour finaliser ce projet, ou bien relancer les activités futures de la paroisse, pourront nous écrire ou adresser leurs dons à l’ACOG, 23, Rue de la Grande Armée 13 001 Marseille ; téléphone : 06 64 16 06 37 (Un certificat fiscal permettant 66 % de crédit d’impôt, sera délivré).

Printer Friendly Page Envoyer à un ami




Επικοινωνία - Contact : info@diaspora-grecque.com  |Contact : info@diaspora-grecque.com|  Base :Nyko